Pour la der de son pilier historique, Anthony Roux, la colombe lui a offert un succès bonifié.

La colombe a conclu victorieusement sa saison. Elle a décroché son quatorzième succès officiel et le treizième sur sa pelouse fétiche de Michel Bendichou. Pour cette « der », les hommes d’Aurélien Beco se sont fait plaisir. Ils ont donné de la vie à tous les ballons qu’ils ont touchés. Dans ce domaine, Massy était également animé par des intentions offensives. Au total, onze essais ont ponctué cette dernière journée. Une ultime rencontre que les Columérins ont dédié à leur pilier historique, Anthony Roux qui a tiré sa révérence après 250 matchs officiels chez les professionnels. Une belle journée où Colomiers prend la huitième place.

Le tournant

C’est l’essai du numéro 8, Romain Bézian qui a fait pencher favorablement la balance dans le camp columérin. A la 29ème minute, le score passe à 21 -7. Massy s’est alors trouvé en souffrance.

L'homme du match

L’ouvreur, Maxime Lafage a animé à la perfection le jeu de la Colombe. Précieux en attaque, à l’aise dans le jeu au pied. Maxime a été l’homme du match.

Les joueurs

Jean-Pierre Pérez, Romain Bézian, Nicolas Plazy et Iese Leota ont été également très actifs.

Didier Navarre

Journaliste

Ni plus ni moins que la mémoire vivante du Midi Olympique. De fait, aucun visiteur de l'open space de la rédaction du Midol n'a pu échapper à ce genre de conversation, captée au détour d'un bureau : - « Tu sais qui a marqué le plus de points dans l'histoire de la poule unique ? » -« Non, demande à Didier. » Ou encore : - « Eh, qui sait quel club est le plus titré en juniors Balandrade ? » - «Non, demande à Didier. » Notre conteur d’Histoire est également un précieux rouage du rugby amateur dans le grand sud, et un expert du rugby à XIII...