Pour leur dernier match en Pro D2 avant d’être relégués la saison prochaine en Fédérale 1, les Narbonnais ont fait plaisir à leur public.

Par Théo Combes

Une fois n’est pas coutume, les joueurs de Laurent Balue sont auteurs d’un très bon début de match. Sur un maul à 5 mètres de la ligne d’en but suite à une touche, c’est Cyril Déligny qui conclue dans l’en-but (3e). Les Audois sont méconnaissables en ce début de première période tant il domine la partie. Après une magnifique action lancée depuis leur moitié de terrain, l’arrière Orlando Stott vient alourdir le score sous l’ovation du Parc des Sports et de l'Amitié. (7e) Une furia narbonnaise qui aura eu le mérite de réveiller des Bayonnais visiblement déjà en vacances. Si les Basques reprennent peu à peu le contrôle du match en milieu de mi-temps, ils commettent trop d’approximations ballon en main ou dans le secteur de la touche pour espérer débloquer leur compteur. À la mi-temps, les Narbonnais mènent 12 à 0. Pourtant, le RCNM a joué à se faire peur en deuxième mi-temps comme si les démons de cette saison noire revenaient les hanter. Grâce à des essais de Tarozzi (67e) puis de Davis (72e) Bayonne passe devant pour la première fois du match au score (21-19). Avant que dans un ultime sursaut d’orgueil les « Orange et Noir » remontent l’intégralité du terrain pour offrir l’essai à Hosea Gear sur un offload. Score final 26-21 pour le RCNM qui signe sa 7e victoire de la saison.

Le tournant du match : La bonne entame des Narbonnais.

Le début de match des Narbonnais a clairement été déterminant sur l’ensemble de la physionomie du match. Auteur de deux essais coup sur coup par Déligny (3e) puis Stott (7e), les hommes de Laurent Balue ont mis l’Aviron Bayonnais en grande difficulté. Une avance que les Basques ont eu toutes les peines du monde à combler.

L’essai du match : Hosea Gear

Sur une remontée de balle de leur propre camp, les Narbonnais lancent leur dernière force dans la bataille pour repasser devant les « Ciel et Blanc » qui viennent juste de prendre la marque (21-19) grâce à Aidon Davis(72’). Cette action à plus de 10 temps de jeu met à mal la défense basque qui finit par craquer sur une belle percée du Néo-Zélandais Hosea Gear profitant de l’offload d’un coéquipier.

Le joueur du match : Clint Eadie

L’Australien a été monstrueux dans tous les secteurs du jeu. Efficace dans les rucks, permettant à son équipe d’avancer chaque fois qu’il a pris le ballon en main, le centre narbonnais a sans conteste été l’homme du match.

Les joueurs :

Narbonne : C.Eadie, L.Guillaume, N.Strauss, S.Brett, , H.Gear

Bayonne : P. Muscarditz, L.Tarozzi

Midi Olympique

Le journal du rugby depuis 85 ans.
Midi Olympique vous attend en kiosque chaque lundi et chaque vendredi, ici sur le web et sur Twitter