L'Open de France de Tag Rugby se déroulera samedi à Fronton. C'est le deuxième tournoi organisée par la jeune Fédération Française qui vise la qualification à la Coupe du monde de Tag rugby l'année prochaine. 

Comme en 2016, Fronton accueillera la deuxième édition de l'Open de France de Tag Rugby ce samedi. Il s'agit aussi du deuxième tournoi national organisé par la Fédération Française de Tag Rugby (FFTR) créée au printemps 2016. Mais qu'est-ce que le Tag Rugby ? Il s'agit d'une forme de rugby sans contact. Chaque équipe est composée de 7 joueurs (hommes ou femmes) auquels sont accrochés deux bandes de tissus (Tags) accrochées par un velcro au niveau du short. Le but des attaquants est simple : marquer des essais. Les défenseurs pour arrêter les attaquants doivent arracher les Tags. S'ils arrachent à six reprises les bandes de tissus et que les joueurs adverses n'ont pas marqué d'essai, le ballon leur est rendu. Aucun contact intentionnel n'est toléré et le jeu repose sur la rapidité et l'agilité des joueurs avec un gros sens de l'évitement. Les touches et les mêlées ne sont pas jouées. Pour le reste, les règles sont assez similaires à celle du rugby à XV. 

 

En France, le Tag Rugby s'est développé autour de quatre clubs : Antibes, Came, Fronton et Paris. C'est sous l'impulsion de ces quatre équipes que s'est créée la FFTR. Depuis, une sélection française avait été mise en place l'été dernier et avait affronté des équipes irlandaises, une des nations de majeur de ce sport. Dans le même temps, le nombre de clubs a continué d'augmenter en France, multipliant les tournois régionaux. Pour l'Open de France, c'est pas moins de 18 équipes qui seront présentes. Environ 180 joueurs sont attendus pour cette journée de compétition. Pour la FFTR, l'objectif est simple former une ossature pour la prochaine Coupe du monde qui aura lieu en novembre 2018 en Nouvelle-Zélande. La France invitée à l'événement espère y envoyer trois à quatre équipes. 

 

Un sport créé en Australie dans les années 90

Car l'autre différence avec le rugby à XV est là. Lors de la Coupe du monde de Tag Rugby, il y a environ 20 compétitions différentes : allant des catégories juniors aux équipes hommes + 55 ans. Créé dans les années 90 en Australie, le sport est en constant essor depuis. Au pays des Wallabies, la Fédération australienne de Tag Rugby compte aujourd'hui 200 000 adhérents. La mode s'est propagée. En Nouvelle-Zélande, on compte 50 000 licenciés. En Europe, le pays s'est développé autour des pays anglo-saxons. L'Irlande dénombre 30 000 licenciés, quand on a 5000 pratiquants en Angleterre.

En 2008, une nouvelle étape était franchie avec la création de la Fédération Internationale de Tag Rugby (FITR). Elle compte en 2017 seize membres permanents. Au mois de janvier, elle a tenu sa première assemblée générale. La FITR a oranisé la première Coupe du monde en 2012. La dernière édition s'est déroulée en Australie en 2015. La FITR prépare la prochaine Coupe du monde. 27 équipes sont d'ores et déjà invitée pour prendre part à la prochaine édition. C'est six équipes de plus qu'en 2015, preuve d'un développement considérable du Tag Rugby. 

Par Pierre Loevenbruck

 

Midi Olympique

Le journal du rugby depuis 85 ans.
Midi Olympique vous attend en kiosque chaque lundi et chaque vendredi, ici sur le web et sur Twitter

Réactions

Commentaires